Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

ALGER - Les responsable de l'ES Sétif (Ligue 1 algérienne de football) ont été auditionnés dimanche par la commission de discipline de la Confédération africaine (CAF) au Caire, quelques jours après à la disqualification de l'Entente de la Ligue des champions, suite aux incidents ayant émaillé son match contre Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud), a appris l'APS auprès du club.

Conduite par son président Hassan Hamar, la délégation de l'Entente s'est présentée devant ladite commission pour défendre les intérêts du club et espérer des sanctions allégées.

Le premier responsable de l'ESS a affirmé lundi lors d'un point de presse qu'un recours sera introduit auprès de la CAF puis devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) si nécessaire contre d'éventuelles sanctions "injustes" qui pourraient être décidées dimanche lors de la réunion de la commission de discipline en complément à la disqualification de l'Entente.

L'arbitre avait dû interrompre la rencontre avant son terme alors que le score était de 2-0 pour les Sud-Africains le 18 juin dernier au stade du 8-Mai-1945 de Sétif.

"Les officiels du match ont constaté notamment un envahissement du terrain, ainsi que de nombreux jets de projectiles, de pierres, de bouteilles et de pétards, provoquant un certain nombre de blessés parmi les spectateurs et les forces de sécurité", a regretté la CAF dans un communiqué.

L'instance africaine devra confirmer son verdict dans les prochaines heures et d'autres sanctions pourraient être prononcées à l'encontre de l'ESS.APS

{jcomments on}